PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

La Ville de Baie-Saint-Paul recevait avec enthousiasme cette annonce de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) confirmant deux subventions lui permettant de réaliser autant d’actions significatives,  inscrites à son plan de développement durable 2017-2022  soit :

·          80 000 $ pour la réalisation du bilan de son plan d’action pour la réduction des émissions de GES 2014-2018  et son actualisation pour 2018-2022 au moyen d’un outil de communication sur le Web.

·         101 706 $ pour la poursuite des études de faisabilité du projet de conversion à la biomasse forestière comprenant l’identification de différentes alternatives d’économie d’énergie qui permettront à Maison Mère de mettre en œuvre sa stratégie d’optimisation énergétique.

« Il s’agit d’une aide financière substantielle permettant à la Ville d’avancer dans son plan d’action de développement durable et de réaliser des actions significatives contribuant à diminuer notre impact sur les changements climatiques », soulignait le maire, monsieur Jean Fortin.

Au cours des prochaines semaines, la Ville travaillera en collaboration avec les firmes Enviro-Accès inc., pour le plan de réduction des GES, ainsi qu’avec Maison Mère, Ambioner et d’autres professionnels spécialisés dans le domaine pour la stratégie d’optimisation énergétique.

Le dépôt du plan d’action pour la réduction des émissions de GES 2014-2018 et la poursuite des études de faisabilité pour Maison Mère sont prévus pour la fin janvier 2019.

Entre temps, les citoyens seront invités à participer notamment en priorisant les actions à adopter pour diminuer les GES de la Ville et ainsi prendre part à l’effort collectif en diminuant leur impact sur les changements climatiques.

Baie-Saint-Paul et la FCM

La Ville de Baie-Saint-Paul est membre de la FCM depuis 2009 et a adhéré au programme Municipalités pour l’innovation climatique (MIC) en 2017.

Ce programme de la FCM aide les municipalités et leurs partenaires au moyen de financement, de formation et de partage d’informations.

Il est conçu pour aider les municipalités canadiennes à mieux se préparer et à s’adapter à la nouvelle réalité des changements climatiques ainsi qu’à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le MIC est un programme quinquennal de 75 millions de dollars financé par le gouvernement du Canada et mis en œuvre par la Fédération canadienne des municipalités.

 

 

Articles connexes

Le 1er septembre 2018, de 15h à 17h, une performance (lecture de poésies accompagnées de musique)...

Le vernissage de trois nouvelles expositions a récemment retenu l’attention au carrefour...

Le Comité des Loisirs de Ste-Agnès invite les familles à venir profiter de la programmation de la...