PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

Bâtiments historiques (#44) : Le bureau de poste de Pointe-au-Pic

Par Pierre Rochette  •  27 Oct 2018 à 00:08  •   •   311 VISIONNEMENTS

Le bâtiment qui abrite le bureau de poste de Pointe-au-Pic attire les regards car c’est vraiment un bel édifice.

Par Serge Gauthier, Ph.D.

Président de la Société d’histoire de Charlevoix

En fait, la localité de Pointe-au-Pic possède un bureau de poste depuis le 1e juillet 1870. C’était déjà alors un lieu très achalandé.

En plus de servir à la population locale,  à cette époque, les villégiateurs nombreux à Pointe-au-Pic se servaient de la poste pour expédier des lettres et des cartes postales.

Durant longtemps, l’édifice du bureau de poste de Pointe-au-Pic abritait même un bureau des douanes. Cela était fort utile pour les villégiateurs étrangers -surtout américains- qui recevaient par exemple des colis par la poste en provenance de divers pays.

Le premier maître de poste du bureau de Pointe-au-Pic se nomme Archibald McLean et il détient cette fonction dès 1870.

On sait qu’en ce temps-là, comme on le voit dans le téléroman de Radio-Canada Le temps d’une paix, l’attribution de l’emploi de maître de poste pouvait dépendre du résultat des élections et il  était accordé successivement à un « bleu » ou à un « rouge ».

Sans surprise, le titre de maître de poste de Pointe-au-Pic appartient souvent à des membres de la famille Warren : Hubert Warren (1880-1893); Madame Désiré Warren (1893-1896); Mademoiselle Zérilda Warren (1896 à 1900).

On remarque que plusieurs femmes occupent ce poste car autrefois celles-ci étaient très souvent « plus instruites que les hommes ».

On peut affirmer qu’au début du 20e  siècle le bureau de poste de Pointe-au-Pic fut installé un temps non loin de l’hôtel Château Murray (aujourd’hui démoli) et, plus tard, dans une maison voisine de l’actuel bâtiment du bureau de poste juste à côté de l’Académie Saint-Jean-Baptiste de Pointe-au-Pic, une école qui fut aussi démolie et qui était située sur  le terrain où l’on trouve aujourd’hui le CEGEP de Charlevoix.

L’actuel bureau de poste de Pointe-au-Pic a été construit sur un terrain appartenant à Édouard Tremblay que le Gouvernement du Canada a acheté pour $5000 le 20 janvier 1938.

Dans un document produit le même jour, Édouard Tremblay tente aussi de vendre « des tuyaux d’égouts et des tuyaux d’eau » au Gouvernement canadien en lien avec la construction du bureau de poste. À ce moment, c’est Mademoiselle Léda Warren (1926-1945) qui est maître de poste.

Il faut noter le nom de Jean-Louis Warren, héros décoré de la seconde guerre mondiale et qui fut aussi maire de Pointe-au-Pic durant de nombreuses années, qui fut maître de poste de 1946 à 1964. Notons aussi Wellie Girard en poste à partir de 1964.

Construit d’après les normes du gouvernement fédéral, le bureau de poste de Pointe-au-Pic a bien su résister au temps depuis 1938 et il rend encore d’appréciables services à la population de ce secteur de La Malbaie. Depuis 1994 toutefois, suite à une vente à une entreprise privée, l’édifice abritant le bureau de poste de Pointe-au-Pic n’est plus la propriété du Gouvernement du Canada.

Actuellement, c’est Marie-France Gagnon qui est maître de poste au bureau de Pointe-au-Pic.

 

 

 

Articles connexes

Sur la photo à la Une:  Claire Émond, le maire Jean-Pierre Gagnon, la directrice générale Brigitte...

C’est avec grand plaisir que les élèves qui font partie des cours de musique du Centre éducatif...

  une scène magique immortalisée en décembre 2017…. Le dimanche 16 décembre prochain, la ville de...