PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

Bâtiments historiques (5) : la Maison d’Alexis le Trotteur

Par Pierre Rochette  •  27 Jan 2018 à 04:08  •   •   2024 VISIONNEMENTS

À Clermont, au coin des rues Lapointe et des 21, une maison historique est à remarquer. Elle possède une longue histoire. Elle date du tout début du 19e siècle (vers 1830), alors que l’actuelle localité de Clermont faisait encore partie de la paroisse de La Malbaie.

Par Serge Gauthier

Président de la Société d’histoire de Charlevoix

À cette époque, le rang de la Chute (ancien nom de Clermont) est un secteur agricole. En fait, les terres y sont cultivées depuis 1790 environ. C’est un lieu paisible qui ne ressemble pas beaucoup à la ville industrielle que nous connaissons de nos jours.

Le premier propriétaire de cette grande maison fut Alexis Tremblay dit Picoté (1787-1859). C’est un homme d’affaires très actif possédant de l’argent.

D’ailleurs, la grandeur de sa maison démontre qu’il est à l’aise sur le plan financier. L’histoire retient son nom à titre de fondateur de la Société des 21, une entreprise qui a permis le développement et l’ouverture à la colonisation du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le nom de la rue des 21 à Clermont rend ainsi hommage à cette Société.

Alexis Tremblay dit Picoté est aussi le grand-père maternel du fameux Alexis Lapointe dit le Trotteur (1860-1924).

Ce dernier a habité dans la maison érigée par son grand-père durant son enfance. Tout jeune, il se passionne déjà pour les chevaux qu’il tente d’imiter en se fouettant et en hennissant.

Devenu adulte, Alexis le Trotteur se rend célèbre pour ses courses contre les meilleurs chevaux trotteurs de Charlevoix et du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Il est mort écrasé par un train tout près d’Alma au Lac-Saint-Jean en 1924. Sa légende a été ravivée en 1966, alors que le professeur Jean-Claude Larouche exhume son squelette en vue de l’étudier.

Le squelette d’Alexis le Trotteur est par la suite exposé dans des musées saguenéens pendant près de quarante ans.

Alexis Lapointe dit le Trotteur repose au cimetière de Clermont depuis 2009, suite à l’intervention de la Société d’histoire de Charlevoix appuyée par la Ville de Clermont.

Il faut donc regarder avec respect la maison sise au coin des rues Lapointe et des 21. Elle a marqué l’histoire de Charlevoix, du Saguenay et du Lac-Saint-Jean.

Elle mériterait de voir installer à proximité une plaque commémorative permettant de signaler aux passants sa grande importance historique.

Un projet à retenir afin d’honorer les deux grands personnages de l’histoire de Charlevoix que sont Alexis Tremblay dit Picoté et Alexis Lapointe dit le Trotteur.

 

 

 

Articles connexes

Les cinq clochers, porte-parole de la ville de Baie-Saint-Paul…. clochers de la Maison-Mère et de...

Le rue Principale du village de Saint-Aimé-des-Lacs permet à notre photographe de découvrir...

Caroline Fillion vous souhaite de passer une agréable journée en compagnie des gens que vous...