PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

Bâtiments historiques (#54) : L’église de Clermont

Par Pierre Rochette  •  5 Jan 2019 à 00:08  •   •   373 VISIONNEMENTS

La paroisse Saint-Philippe-de-la-Chute-Nairne reçoit son érection canonique le 18 septembre 1931.

Par Serge Gauthier, Ph.D.

Président de la Société d’histoire de Charlevoix

Il faudra toutefois attendre en 1935 pour que la Municipalité de Clermont soit créée. Dès lors la paroisse prend le nom de Clermont, à la suggestion du curé-fondateur l’abbé Félix-Antoine Savard.

Dès 1932, une église est en chantier à Clermont. L’abbé Savard en fait lui-même les plans.

Érigée au coût de $20,000, l’église est construite grâce à l’implication souvent bénévole des paroissiens.

Ce temple contenait notamment des chapiteaux de bois sculptés par les frères Baillargé, de même qu’un baldaquin élevé au-dessus de l’autel, des pièces que l’abbé Savard avait rapportées de la sacristie de l’ancienne église de La Malbaie (incendiée en 1949).

Il y avait aussi un chemin de croix sculpté en bois, une œuvre d’Adélard Bourgault, un sculpteur de Saint-Jean-Port-Joli.

En 1939, on installe une cloche de bronze de 1,200 livres dans le clocher.

Malheureusement, cette église est entièrement détruite par le feu le 2 janvier 1957. Une perte inestimable.

Une nouvelle église est alors mise en chantier et elle est construite au coût de $455,000. Elle est inaugurée le 25 décembre 1961.

Tristement, cette église subit aussi l’épreuve du feu et est détruite dans un incendie le 23 mars 1974.

Encore une fois, les paroissiens de Clermont doivent reconstruire à nouveau leur église et c’est un temple résolument moderne qui est érigé.

Cette nouvelle église est inaugurée le 28 novembre 1976. Sa construction a coûté $508,000.

Dans ce nouveau temple, les bancs traditionnels sont remplacés par 600 chaises disposées en demi-cercle. L’endroit est autant une salle communautaire qu’un temple religieux, un choix d’avant-garde qui a bien servi les paroissiens de Clermont.

De nos jours, l’église de Clermont est devenue la propriété de la Municipalité de Ville de Clermont. Le lieu est facile à aménager et les autorités municipales en font le site idéal pour la Bibliothèque de Clermont.

C’est une initiative à souligner qui démontre bien qu’une municipalité consciente de ses héritages peut reprendre en main, et avec succès, notre patrimoine religieux.

Plusieurs renseignements inclus dans cet article ont été tirés de : Livret-souvenir de nos fêtes du 50e –Clermont (1931-1951) un document conservé aux Archives de la Société d’histoire de Charlevoix.

Articles connexes

Sur la photo à la Une:  Philippe Chantal, la députée fédérale Sylvie Boucher, Jean-Luc Dupuis, la...

En 1917, le curé de La Malbaie, l’abbé Marcellin Hudon, fonde un orphelinat dans sa paroisse. Les...

Sur la photo à la Une:  La photographe Mauve Drouin est entourée de Jacques Hudon, Claude Frappier ...