PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

Bâtiments historiques (#81) : Les maisons les « Croûtes »

Par Pierre Rochette  •  13 Juil 2019 à 00:08  •   •   590 VISIONNEMENTS

Nous publions aujourd’hui le premier d’une série d’articles sur les belles résidences du Chemin des Falaises à La Malbaie qui se poursuivra au cours de l’été.

Par Serge Gauthier, Ph.D.

Président de la Société d’histoire de Charlevoix

Connaissez-vous les maisons surnommées les « Croûtes » sur le Chemin des Falaises à La Malbaie?

Ces maisons remarquables ont été construites en croûtes de bois et elles étonnent les passants depuis de nombreuses années.

Ce sont les gens de Charlevoix qui ont accordé cette appellation des « Croûtes » à ces bâtiments.

Elles datent assurément du début du 20e siècle. À l’époque, l’actuel Chemin des Falaises arborait le titre prestigieux de « Boulevard des Falaises ».

Les Croûtes portaient d’abord les noms suivants : le Cottage Canaan et le Cottage St-Antoine. Elles appartenaient alors à Eugenie et Gertrude Gilbert, deux dames américaines qui y séjournèrent de nombreux étés.

On dit que ces deux villégiatrices avaient alors un très beau jardin où l’on récoltait des légumes notamment.

Autrefois, il y avait un escalier qui reliait les « Croûtes » à l’Hôtel Chamard (aujourd’hui Manoir Charlevoix) et même on y retrouvait un banc ou « bécoteuse » qui servait souvent aux amoureux…

La maison a ensuite connu d’autres propriétaires et il semble que l’artiste-peintre et caricaturiste Normand Hudon ait pu y séjourner parmi d’autres.

En 1976, c’est Godelieve De Koninck qui achète ces maisons avec ses sœurs. Les maisons appartenaient alors à Jean-Pierre Warren, fils de Pierre Warren, qui vend les deux maisons à ce moment.

Godelieve De Koninck est donc propriétaire des « Croûtes » depuis 43 ans.

C’est avec amour que Godelieve De Koninck et ses enfants (et même petits-enfants) préservent ce bâtiment qui mérite, à chaque année, des soins afin d’assurer sa préservation.

Une œuvre d’amour à caractère patrimonial qui se doit d’être soulignée et qui constitue un bel exemple d’engagement fervent en faveur de la sauvegarde d’un élément important de l’histoire du Chemin des Falaises.

Godelieve De Koninck vient d’ailleurs de publier un livre racontant l’histoire de ses plus de quarante années passées aux « Croûtes ».

Ce livre intitulé « Mes étés aux Croûtes » est publié aux Éditions Charlevoix et il est disponible à la Forge Riverin, au Musée de Charlevoix, aux Espaces Saint-Étienne à La Malbaie et à la Librairie du Centre commercial Le Village à Baie-Saint-Paul.

De plus, artiste-peintre de talent, Godelieve De Koninck expose ses tableaux à la Forge Riverin tout l’été et jusqu’à l’automne prochain.

Les tableaux sont mis en vente au profit de la sauvegarde des maisons « Les Croûtes » et aussi de la Forge Riverin. C’est à ne pas manquer!

À lire : Godelieve De Koninck. Mes étés aux Croûtes. La Malbaie, Éditions Charlevoix, 2019. 78 pages (avec des illustrations en couleur)

Exposition « Mes étés aux Croûtes » tableaux de Godelieve De Koninck à la Forge Riverin (218, rue Saint-Étienne à La Malbaie) du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00 et toute la journée le samedi 13 juillet et le samedi 27 juillet.

 

Articles connexes

La Traversée de Charlevoix est reconnue par les randonneurs, cyclistes de montagne et skieurs de...

Aujourd’hui, presque face au pont de La Malbaie, l’édifice abritant les bureaux de Remax (agent...

La Classique Murray Bay 2019, un événement à ne pas manquer pour les golfeurs et golfeuses de La...