91, rue Principale, Saint-Aimé-des-Lacs

Par Serge Gauthier, Ph.D.

Président de la Société d’histoire de Charlevoix

Cette coquette maison située au 91 rue Principale à Saint-Aimé-des-Lacs est un lieu d’histoire.

Le 6 novembre 1939, Zévin Gaudreault déclare avoir fait une donation entre vifs à son fils Charles Gaudreault, charpentier, « depuis environ un an » d’une partie de terrain.

L’acte ne fait alors pas mention d’une propriété sur le lot.

Zévin Gaudreault cède ensuite plusieurs parties de son terrain, dont l’une à l’abbé Alfred Girard en 1941, sur laquelle la Fabrique de Saint-Aimé-des-Lacs fait construire l’église paroissiale.

De 1939 à 1944, Charles Gaudreault, charpentier, fils de Zévin, est propriétaire des lieux et c’est durant cette période que la maison est érigée.

De 1941 à 2001, la maison appartient à Armand Gaudreault (ce n’est pas le fils de Charles) et à son épouse Alice Ouellet.

Cette maison, au cœur du village, a abrité la première Caisse populaire Desjardins de Saint-Aimé-des-Lacs.

C’est Madame Alice Ouellet-Gaudreault (Madame Armand Gaudreault) qui en fut la gérante et l’administratrice de 1946 à 1976.

C’est à la demande du curé de Saint-Aimé-des-Lacs, l’abbé Alfred Girard, que Madame Gaudreault a accepté cette fonction.

Comme elle avait été institutrice, elle possédait alors une formation suffisante lui permettant de diriger la nouvelle Caisse populaire de Saint-Aimé-des-Lacs.

À l’époque, les heures d’ouverture de la Caisse sont variables. Madame Gaudreault doit ouvrir le soir et même durant les congés du temps des fêtes parfois.

Après un an d’opération, soit en 1947, l’actif de la Caisse s’élève à 16,324$.

Au départ de Madame Gaudreault, en 1976, ce même actif s’élève à 965,759$ et la Caisse compte 544 membres.

Notons qu’à ses meilleures années comme directrice de la Caisse, Madame Gaudreault gagnait 100$ par semaine! Elle a donc permis à cet établissement de grandir et de devenir une institution d’importance.

Une fois le local de la Caisse déplacé ailleurs dans le village à partir de 1976, la maison continue d’être un lieu de résidence, mais désormais sans la visite de personnes voulant effectuer un dépôt ou encore cherchant à obtenir un prêt.

De 2001 à 2002, Alice Ouellet est seule propriétaire de la maison.

Depuis 2002, cette maison appartient à Marc Belley et à Claudine Maltais.

 Christian Harvey a retracé les informations historiques au sujet de la maison.

Les renseignements concernant la Caisse populaire de Saint-Aimé-des-Lacs proviennent d’une brochure rédigée par Serge Gauthier en 1996, à l’occasion du cinquantième anniversaire de cet établissement.

 

Articles connexes

photos courtoisie Le pianiste charlevoisien André Larouche effectue cette semaine le lancement de...

12 photographes membres de le Corporation Lumière Image de Charlevoix (CLIC) présentent 66 photos...

Sur la photo à la Une : Diane Lavoie, Luce Tremblay, Chantal Lavoie et Odile Marier ont mis la main...