PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

Bâtiments historiques de Charlevoix : Maison Couturier

Par Pierre Rochette  •  8 Août 2020 à 00:08  •   •   444 VISIONNEMENTS

184, rue Saint-Étienne, La Malbaie

Malgré la perte d’une partie de son lustre, la maison Couturier possède une riche histoire.

Par Serge Gauthier, Ph.D.

Président de la Société d’histoire de Charlevoix

Il est d’ailleurs dommage que la Ville de La Malbaie n’ait pas appliqué ses propres règlements en vue de s’assurer que son intégrité historique demeure.

L’allure architecturale de la rue Saint-Étienne en est ainsi encore plus dégradée faisant de ce secteur un lieu peu attirant, dénué de tout charme, et que les touristes évitent sans doute avec raison.

La Maison Couturier semble avoir été construite en 1834-1835, et elle constitue donc un bâtiment plus que significatif pour l’histoire de La Malbaie, peut-être même le plus ancien du centre-ville.

En 1834, le seigneur Nairne concède un bail emphytéotique au marchand Georges Tremblay de La Malbaie. Le bâtiment servira pendant longtemps de magasin général, de bureau et de résidence privée.

Il appartient ensuite à Pascal Lavoie de 1843 à 1849.

Puis ensuite, il est détenu par André Harvey de 1849 à 1853.

De 1853 à 1873, Séraphin Guérin, marchand, occupe les lieux. Il déménage par la suite à Saint-Siméon où il sera maire.

Joseph Stanislas Perreault (1873-1902), avocat, est propriétaire de 1873 à 1902.

Sévérin Brassard et Eugène Brassard habite la maison entre 1902 et 1905.

Laurent Marc Aurèle Lemieux en est le propriétaire de 1905 à 1910.

La maison appartient à Thomas Boies de 1910 à 1912.

Marie-Louisa Brassard en est propriétaire de 1912 à 1916.

Finalement, Joseph-Édouard Couturier, marchand, possède la maison de 1916 à 1918.

Juliette Lemoine, sa femme, après une cession par donation lors de son mariage, est propriétaire de la maison de 1918 à 1991.

Alice Couturier et Cécile Couturier (1991-2011), filles de Juliette Lemoine, à part égales, possèdent la maison de 1991 à 2011.

Cécile Couturier garde la possession de la maison de 2011 à 2018.

Depuis la maison est passée en succession en 2018.

Il est dommage qu’un tel patrimoine se soit tellement déprécié avec le temps, car cette maison avait tout pour témoigner de manière éclatante du passé de La Malbaie et de la rue Saint-Étienne.

Les recherches historiques pour cet article ont été effectuées par l’historien Christian Harvey.

Articles connexes

En collaboration avec la Société d’histoire de Charlevoix photos réalisées dans les années 1980 et...

500, rue Saint-Raphaël, La Malbaie, Secteur Cap-à-l’Aigle Cette maison de style néoclassique fut...

Sur la photo à la Une : Jimmy Perron et Bénédite Séguin…. La sculpture Libertatis qui sera érigée...