PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

Démarrage de la 2e cohorte du programme de guide en tourisme d’aventure !

Par Pierre Rochette  •  11 Fév 2021 à 00:04  •   •   161 VISIONNEMENTS
 Sur la photo à la Une : Les étudiants de la seconde cohorte et du personnel de la FCC lors de l’accueil à Baie-Saint-Paul…..Crédit photo: Formation continue Charlevoix

En mars 2020, Formation continue Charlevoix, une composante du CÉGEP de Jonquière, en partenariat avec le CÉGEP de Saint-Félicien, lançaient l’implantation d’un programme technique d’un an qui mène à l’obtention d’une attestation d’études collégiales (AEC) : GUIDE EN TOURISME D’AVENTURE ET ÉCOTOURISME.

Par Sébastien Savard

C’est avec grand enthousiasme que l’équipe de Formation continue Charlevoix démarre aujourd’hui la seconde cohorte du programme avec 24 étudiants, de partout au Québec, désireux de devenir guides.

Un travail colossal de planification ‘’en mode Covid’’ fut nécessaire afin de rendre possible ce démarrage.

Guide en tourisme d’aventure et écotourisme  

L’objectif de cette formation est de devenir un guide professionnel en plein air. Spécialistes de l’arrière-pays, du fleuve et des montagnes, les guides en tourisme d’aventure et écotourisme sont des encadreurs professionnels qui favorisent la pratique sécuritaire et durable du tourisme d’aventure. Ils sont aptes à transmettre des éléments du patrimoine naturel ainsi que des valeurs écotouristiques.

Les entreprises expriment un besoin de guides qualifiés 

C’est le développement de l’industrie touristique dans la région combinée aux demandes grandissantes du secteur d’activités de plein air qui ont justifié l’implantation du programme.

Les entreprises souhaitent de plus en plus investir dans la professionnalisation du métier de guide, de façon à assurer un maximum de sécurité à leur clientèle, entre autres, par une meilleure connaissance technique des pratiques, des normes de sécurité et de plans de gestion des risques.

Formation continue Charlevoix souhaite former des guides compétents et qualifiés pour répondre aux besoins de la région en suivant la vitesse de croisière du développement opéré, entre autres, par les projets du Club Med, de Groupe Le Massif et des Parcs nationaux sur quatre saisons.

Par ailleurs, la ministre du Tourisme a annoncé de nouvelles mesures impliquant la formation et la sécurité mises en place dans les pratiques d’entreprises, avec le déploiement de la certification Qualité-Sécurité d’Aventure Écotourisme Québec (AEQ), l’association des entreprises et professionnels du plein air.

Le programme AEC Guide en tourisme d’aventure et écotourisme 

La formation comprendra des cours traitant de plusieurs aspects du métier, allant du perfectionnement de multiples disciplines de plein air (canyoning, kayak, SUP, rafting, traineau à chiens, motoneige, via ferrata, sports alpins, etc.) en passant par les contraintes légales jusqu’à la cuisine propre aux expéditions. Elle se donnera sur un mode temps plein intensif de jour en semaine, avec quelques week-ends.

Les modalités d’enseignements sont actuellement hybrides afin de se conformer aux directives issues du contexte de pandémie.

Une période de vacances est prévue à l’été, du 18 juin au 27 août. Diverses certifications et accréditations seront offertes dans le cadre de l’AEC dont celle de Guide VHR du CQRHT relative au guidage en motoneige.

Une grande partie du programme se fera sous mode de sorties extérieures, d’excursions et d’observations en entreprises.

Des enseignants d’expérience issus du milieu et des collaborations spéciales de plusieurs experts viennent constituer une équipe étoile dans le domaine.

Hébergement en Charlevoix 

Pour les clientèles originaires de l’extérieur de la région, une offre d’hébergement de courte et de longue durée était offerte grâce à Maison mère Baie-Saint-Paul, partenaire du CECC dans cette aventure, afin d’accommoder les aspirants guides pour une durée variant de quelques jours à plusieurs semaines.

Subvention possible 

La profession de guide se retrouve sur la liste des professions présentant un déficit de main-d’oeuvre selon les comités sectoriels de main d’oeuvre (CSMO).

En raison de cette situation, les candidats peuvent avoir droit à une aide financière pour suivre ce programme d’études.

cliquez sur la photo pour l’agrandir (ordinateur)

 

 

 

 

 

Articles connexes

Le Centre communautaire à La Malbaie a été évacué à l’heure du dîner suite à une alerte. Les...

 La photo à la Une a été immortalisée le 22 février 2020…avant la pandémie…..On aperçoit Maurice...

En temps normal, la Journée internationale des femmes se déroule sur une journée en alternance avec...