PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

EXPOSITIONS À VISITER AU CARREFOUR CULTUREL PAUL-MÉDÉRIC DU 17 SEPTEMBRE AU 22 NOVEMBRE

Par Pierre Rochette  •  20 Sep 2020 à 00:04  •   •   195 VISIONNEMENTS

Le carrefour culturel Paul-Médéric présente de toutes nouvelles expositions qui seront présentées jusqu’au 22 novembre.

Par Johanne St-Gelais et Pascale Pelletier

MARIUS BARBEAU EN CHARLEVOIX par le Centre d’archives régional de Charlevoix

 Le Centre d’archives régional de Charlevoix (CARC) présente l’exposition Marius Barbeau en Charlevoix. Il s’agit d’une présentation de documents d’archives témoignant de la présence et du travail de l’ethnologue Marius Barbeau dans la région.

Par le biais de documents textuels et photographiques, notamment de la correspondance et des notes personnelles, l’exposition retrace les grandes lignes de la vie active de cet imminent érudit.

Marius Barbeau est né à Sainte-Marie-de-Beauce le 5 mars 1883 du couple formé par Virginie Morency et Charles Barbeau. Tout comme ses frères et sa sœur, ses parents l’initient très tôt à la musique, au conte et au chant.

Après son cours classique réalisé au collège de La Pocatière, il étudie le droit à l’Université Laval dans le dessein de devenir avocat. Grâce à une bourse d’études obtenue avec son diplôme, il étudie ensuite à Oxford et à la Sorbonne et devient anthropologue.

À son retour en 1911, il est recruté par le Musée de la Commission de géologie du Canada (devenu le Musée national du Canada en 1927) et y restera jusqu’à sa retraite en 1948. Il s’intéresse au patrimoine culturel de plusieurs nations autochtones comme les Amérindiens de l’Est, de l’Ouest et des Prairies.

Il se passionne également pour les contes et légendes, les chansons, l’art populaire et l’art traditionnel du Canada français. En 1914, à l’aide de son phonographe Edison, Marius Barbeau recueille des contes populaires et des chansons folkloriques à Loretteville, dans Charlevoix, dans Kamouraska et en Beauce. Avec ses amis Luc Lacourcière et Félix-Antoine Savard, il fonde les Archives de Folklore de l’Université Laval en 1944.  À la retraite, il s’ingénie à poursuivre la transcription des textes et des mélodies qu’il a recueillis au cours des multiples expéditions qu’il a conduites.

Au cours de sa vie, Barbeau a précieusement rassemblé une quantité impressionnante d’objets, de contes et de chansons canadiennes-françaises en plus d’avoir écrit plusieurs centaines de livres.

Trois fois récipiendaire du Prix David, docteur honoris causa de l’Université de Montréal et d’Oxford, Compagnon de l’Ordre du Canada, Marius Barbeau accumule les honneurs tout au long de sa carrière. Son décès survient le 27 février 1969 à Ottawa.

Le Centre d’archives régional de Charlevoix est un service d’archives privées agréé par Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Fondé en 1998, l’organisme a pour mission d’accomplir l’ensemble des grandes fonctions archivistiques, soit l’acquisition, le traitement, la conservation et la diffusion des archives privées, et ce, pour l’ensemble du territoire de Charlevoix.

 LE CROCHETÉ de Claire Thibault

 Le tapis crocheté à la main a gagné en popularité grâce à monsieur George-Édouard Tremblay artiste peintre originaire de Baie-Saint-Paul. Ce dernier a opéré un atelier-école de tapisserie murale à Pointe-au-Pic pendant plusieurs années.

Claire Thibault a débuté l’aventure en 1952 dans cet atelier-école, à son avis, elle n’avait aucune prédisposition particulière pour l’art ou l’artisanat.

Après deux jours à faire des bordures de tapis, elle s’est lancée à l’exécution de paysages et a réalisé que ça lui plaisait.

Monsieur Tremblay peignait les tableaux qui servaient ensuite de modèles pour les tapis crochetés. Les œuvres étaient vendues sur place et achetées essentiellement par des touristes américains qui avaient leurs résidences secondaires dans la région.

Après la retraite du peintre, l’artisane a continué le crochet en créant ses propres modèles. Elle ne fait aucun croquis, elle s’installe directement devant le cadre tendu de toile de jute et laisse son imagination et son crochet faire le boulot. Ses créations sont vendues dans la région à la Boutique Charlevoix et plusieurs de ses pièces ont trouvé preneur auprès de nombreux Québécois et Européens.

Charlevoix et ses paysages magnifiques l’inspirent. La région sert de modèle pour plusieurs artistes ainsi que pour madame Thibault. C’est pourquoi elle présente dans cette exposition des paysages sortant tout droit de son imagination, mais fortement inspirés par la nature charlevoisienne.

En octobre 2016, la Société québécoise d’ethnologie lui a remis un certificat de reconnaissance en art populaire pour sa contribution à l’enrichissement du patrimoine culturel immatériel des Québécois et, en 2017, par la même société elle a été choisie comme porteuse de tradition, pour son travail d’artisane, mais aussi pour avoir transmis sa passion lors d’ateliers publics ou même en cours particuliers.

L’ART À TABLE II / LE REPAS par un collectif d’artistes invités par le Festival cuisine, cinéma et confidences (photo à la Une)

C’est la deuxième édition de l’exposition L’Art à table où le Festival cuisine, cinéma et confidences invite des artistes de partout au Québec à se pencher sur le thème du territoire agricole, de l’alimentation et plus précisément cette année, au repas, lieu de rencontre par excellence où l’on tisse des liens et où l’on échange des idées sur le monde qui nous entoure.

Le festival a invité des artistes de Charlevoix, de Québec et de Montréal à s’attabler et à nourrir notre imaginaire.

Les artistes de la région de Charlevoix inspirés par les paysages présenteront des œuvres teintées par leur environnement. Ils sont : Pierre Bouchard qui présente une série de ses plus récentes peintures mélangeant abstraction et figuration, Karine Locatelli et ses dessins à l’encre sur toile inspirés de la nature, Vanessa Locatelli et une installation de photos, Jimmy Perron et de nouvelles œuvres faites expressément pour cette exposition sur le thème de la table, l’autrice Marilyne Busque-Dubois quant à elle, intégrera ses textes à l’exposition tandis que l’artiste céramiste Chloé Lucie Desnouveaux proposera un lustre de tasses en suspension.

De Québec, Marie-Fauve Bélanger proposera une sculpture sur bois et Marie-Claude Drolet ses dessins inspirés de la cartographie.

De Montréal, la peintre Josiane Lanthier exposera un paysage aux couleurs acidulées néo-fauviste, Frédérick Ouellet artiste et scénographe connu dans le milieu du théâtre, présentera un de ses gâteaux de noce, Mary Mulderry MacIsaac une série de petites aquarelles,Marc Gosselin proposera une vision tricotée de paysage urbain, Èva-Maude TC une série de photographies de la région et pour finir, Benoit Levac, continue sa série de portraits de producteurs et de chefs de Charlevoix avec entre autres les portraits de Nicolas Bellon du restaurant Ah la vache !, la pâtissière Catherine Méra, le chef Jean Soulard et David Forbes auront leur visage immortalisé dans cette exposition à ne pas manquer!

Les expositions se poursuivent jusqu’au 22 novembre. Veuillez noter les mesures sanitaires sont appliquées, et que vous pouvez apprécier les œuvres en toute sécurité. Les expositions permanentes Espace Baie-Saint-Paul et Studio Trad sont également accessible.

Les heures d’ouverture du Carrefour culturel Paul-Médéric sont du mardi au dimanche de 10 h à 17 h jusqu’à l’Action de grâce et par la suite du jeudi au dimanche de 10 h à 17 h, veuillez noter que nous somme ouvert le lundi férié 12 octobre. Bienvenue à tous !

Crédits :

Félix-Antoine Savard et Marius Barbeau, P17 fond Félix-Antoine Savard, CARC

Photo de l’exposition Marius Barbeau en Charlevoix

Île Lili, 1995, crocheté, 36’’ x 22’’, Claire Thibault

Photo de l’exposition L’art à table II / Le repas

12 mai 1974, 12 mai 1983, 12 mai 2008, Frédérick Ouellet

Articles connexes

Sur la photo à la Une : le capitaine Yvan Desgagnés (photo pierre rochette)… Construction d’une...

Les familles pourront faire la cueillette des bonbons à La Malbaie en respect des normes...

La Ville de Baie-Saint-Paul annonce, en collaboration avec l’Association du hockey mineur de...