PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

Hôtel Hovington : un témoin de l’histoire du centre-ville de La Malbaie (Reprise)

Par Pierre Rochette  •  5 Jan 2022 à 00:08  •   •   437 VISIONNEMENTS

C’est avec regret que la population du centre-ville de La Malbaie et de tout Charlevoix a vu disparaître l’édifice de l’ancien Hôtel Hovington.

Par Serge Gauthier, Ph.D.

Président de la Société d’histoire de Charlevoix

Notons que la famille Hovington, souvent associée au secteur de Tadoussac, descend d’un capitaine de bateau né en Angleterre du nom de Joseph Hovington.

Mais les Hovington sont aussi présents dans Charlevoix et un nommé Joseph Hovington épouse une dame Adrienne Blackburn à La Malbaie en 1844.

Le bâtiment longtemps connu sous le nom d’Hôtel Hovington, doit son nom à sa propriétaire, Julie Tremblay épouse d’Oscar Hovington.

Ils se sont mariés à La Malbaie en 1930.

C’est en mai 1938, que Julie Tremblay-Hovington achète de l’avocat Antoine Cimon un terrain et des bâtiments où elle exploite par la suite l’Hôtel Hovington.

Oscar Hovington, son époux, agit comme cuisinier de l’hôtel selon ce que rapporte certains documents.

L’établissement accueille la population locale et devient bientôt un incontournable du centre-ville de La Malbaie.

L’édifice connaît des transformations importantes au fil des ans. En 1950, une annexe est construite pour permettre d’agrandir le bâtiment.

En 1960, l’édifice est vendu à Bibiane Duchesne.

En 1964, une cession est faite à une entreprise Hôtel Hovington Inc.

En 1974, le bâtiment est vendu aux Entreprises Simon et Gualbert Inc., entreprise renommée Hôtel Nairn en 1977.

En 2001, l’édifice est vendu à Placements Cimon Lapointe.

Jusqu’à récemment des bars ont existé dans le bâtiment.

On se souvient notamment du Bar Jack Pot, avec le regretté barman Jack Dassylva, et aussi du Nain Rieur.

Signalons qu’il y avait aussi une buanderie dans l’édifice.

Pendant longtemps, le bâtiment fut aussi un lieu d’arrêt pour des autobus.

Jusqu’au regrettable incendie qu’il vient de subir, l’ancien hôtel regroupait plusieurs logements où habitaient des locataires.

La disparition de l’ancien Hôtel Hovington est une réelle perte pour le centre-ville de La Malbaie, mais néanmoins de nombreux résidents de cette localité et de partout en Charlevoix se souviendront encore longtemps de soirées mémorables passées dans cet établissement autrefois si connu et apprécié.

Les recherches historiques pour ce texte ont été réalisées par Christian Harvey.

 

 

 

 

Articles connexes

Pierre-Alexis Lapointe et Jean-Michel Castonguay vous souhaitent de passer une agréable...

Sur la photo à la Une : Lyne Bélanger en compagnie de la gagnante madame l’Heureux et sa...

Cette nouvelle chronique a pour objectif de présenter l’origine des noms de lieux de...