PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

La grange Bhérer : un héritage patrimonial à conserver

Par Pierre Rochette  •  17 Nov 2022 à 00:08  •   •   243 VISIONNEMENTS

Par Serge Gauthier

Président de la Société d’histoire de Charlevoix

Située à La Malbaie dans le secteur de Cap-à-l’aigle, la grange Bhérer a déjà connu des jours meilleurs.

Cette grange datant de 1840 et dont le toit est en chaume est devenue célèbre suite à des photos prises à la fin du 19e siècle par le réputé photographe montréalais William Notman (1826-1891).

La grange a été construite vers 1840. Elle mesure 27.66 mètres de large par 7.50 mètres de haut. Elle se compose d’une étable, d’une batterie ou un entre-deux et d’un espace pour un poulailler à l’extrémité est.

La grange, les tasseries pour le foin et l’entre-deux sont constitués d’un mur en pièces sur pièces de cèdre assemblés à mi-bois. L’étable possède le même type de charpente.

Pour bien saisir l’importance patrimoniale de la grange Bhérer il faut noter deux aspects importants : elle a possède un toit de chaume et aussi un abat-vent ou un encorbellement.

Autrefois, surtout à l’époque de la Nouvelle-France, des maisons ont un toit en chaume fait avec de la paille. Par la suite, ce sont surtout les granges ou bâtiments agricoles qui ont encore des toits en chaume.

La grange Bhérer reste une des dernières granges dans Charlevoix à maintenir ce recouvrement. Avec le temps, cette toiture en chaume avait disparu mais elle fut replacée en 1979 par la fondation Héritage Canada.

Ce recouvrement en chaume est aujourd’hui à nouveau presque disparu et c’est une grande perte pour ce bâtiment.

Il faut noter que la section abat-vent ou encorbellement de la grange servait autrefois pour remiser le foin, assurant ainsi une meilleure isolation thermique.

Ce type de construction est un héritage de la tradition germanique et l’ancêtre de la famille Bhérer est Hans Georg Bhürer un homme d’origine allemande ayant vécu à la Malbaie au milieu du 19e siècle.

Reconnu comme un bâtiment historique de grand intérêt, la grange Bhérer mérite un meilleur sort car elle possède un grand intérêt patrimonial et architectural.

 

 

 

Articles connexes

photos courtoisie Le pianiste charlevoisien André Larouche effectue cette semaine le lancement de...

12 photographes membres de le Corporation Lumière Image de Charlevoix (CLIC) présentent 66 photos...

Sur la photo à la Une : Diane Lavoie, Luce Tremblay, Chantal Lavoie et Odile Marier ont mis la main...