PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

L’ancien bureau de poste de La Malbaie (Reprise)

Par Pierre Rochette  •  28 Juil 2022 à 00:08  •   •   296 VISIONNEMENTS

Par Serge Gauthier, Ph.D.

Président de la Société d’histoire de Charlevoix

Avec sa tour surplombée d’une horloge, l’ancien bureau de poste de La Malbaie constitue un édifice historique impressionnant.

Il est situé sur la rue Saint-Étienne, artère principale du centre-ville de La Malbaie, et sa construction remonte à plus de cent ans.

Ce fut d’abord un bureau de poste et il fut érigé en 1915. À cette époque, le Gouvernement fédéral en a fait construire plusieurs sur le même modèle, à travers tout le Canada,  entre 1910 et 1920.

Toutefois, de nos jours, le bâtiment de l’ancien bureau de poste de La Malbaie est l’un des rares comportant ce style élégant et ce dans l’ensemble du pays. Cela en fait ainsi un édifice précieux à conserver et d’une valeur architecturale remarquable.

Ce bureau de poste  a été réalisé d’après de plans effectués par un fameux architecte du nom de Thomas Fuller. Placé sur son promontoire, l’édifice a tout de suite été adopté par la population et il s’est intégré parfaitement dans la trame urbaine de La Malbaie.

Alors qu’il est en fonction, l’accès au bureau de poste se fait grâce à  un escalier permettant d’entrer dans l’édifice par la rue Saint-Étienne. Aujourd’hui, l’accès au bâtiment se fait  plutôt par la rue Patrick-Morgan (autrefois rue  Saint-André).

Avec les années 1970, l’édifice de l’ancien bureau de poste prend diverses fonctions, notamment en lien avec la Commission scolaire, après avoir été désaffecté de sa fonction première. Le nouveau bureau de poste de La Malbaie loge désormais juste de l’autre côté de la rue dans une construction nouvelle.

Le Musée régional Laure-Conan (ancêtre de l’actuel Musée de Charlevoix) s’installe officiellement dans l’ancien bureau de poste de La Malbaie en 1977. À ce moment, cette institution connaît de grands succès, bien reconnue au cœur du centre-ville de La Malbaie. La vocation muséale de l’édifice se maintient jusqu’en 1990 et le Musée est relogé dans le secteur Pointe-au-Pic.

Pendant plusieurs années, un commerce de photos occupe l’édifice alors vendu à des intérêts privés, après avoir été depuis son origine un bâtiment géré par des institutions publiques.

Il est aujourd’hui  sous la responsabilité d’une entreprise privée.  Des bureaux d’organismes et aussi ceux de la députée fédérale Madame Sylvie Boucher y sont logés.

De ce fait, l’ancien bureau de poste de la Malbaie poursuit toujours sa déjà longue existence, sans toutefois que sa magnifique horloge ne fonctionne comme autrefois. Il serait sans doute possible d’en remonter le mécanisme et de lui permettre de marquer à nouveau le temps au cœur du centre-ville de La Malbaie.

 

Articles connexes

Je vous présente de temps à autre mes vrais coups de cœur sur les beautés de Charlevoix, durant les...

Une œuvre magistrale d’une hauteur de 18 pieds a été érigée sur le terrain des Belles Récoltes de...

 Par Serge Gauthier Président de la Société d’histoire de Charlevoix Dans le secteur de Clermont,...