PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

Le frère André revient à bon port

Par Pierre Rochette  •  15 Juil 2017 à 01:08  •   •   240 VISIONNEMENTS

La statue du saint frère André veille désormais sur la goélette St-André.

André Larouche, apôtre du saint homme, a eu le privilège d’apporter la statue à bord du bateau, en cale sèche sur le site du Musée maritime de Charlevoix.

M. Larouche a accompli une autre mission dans le cadre de son apostolat à l’issue d’une célébration religieuse présidée par l’abbé Jean Moisan sur la goélette, en marge des Fêtes de la mer.

La statue revient à bon port !

Le capitaine Fernand Gagnon avait jadis fait une promesse au frère André lors d’une visite à l’Oratoire Saint-Joseph, à Montréal.

Il sollicita son aide pour trouver l’argent nécessaire pour construire sa goélette, en jurant au saint homme de baptiser son bateau St-André si ses prières étaient entendues.

Le frère André a ainsi accompli un autre miracle.

La statue fut bénite par l’abbé Moisan et André Larouche l’a ensuite installée dans la chambre du capitaine.

La goélette St-André a été construite par le capitaine Gagnon en 1954 avec l’aide de ses deux fils, Claude et Michel Gagnon, âgés respectivement de 16 et 14 ans, avec la complicité de son épouse Marguerite.

La goélette fut mise à l’eau en 1956 pour transporter de la marchandise générale, du bois de pulpe et de la dynamite, de Beloeil à Sept-Îles.

La St-André a été classée bien culturel en 1978…

André Larouche en compagnie d’Edgar Lapointe…

 

Articles connexes

Sur la photo à la Une:  la directrice adjointe Edith Gagnon, l’enseignante Nathalie Gagnon et les...

Sur la photo à la Une:  le président Normand Tremblay félicitant Harold Maltais… Harold Maltais a...

Sur la photo à la Une:  les immigrants ont été accueillis en grande pompe à l’aéroport de...