Sur la photo à la Une:  Bob Bélanger, président de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, Annie Lévesque, préposée à l’accueil, Benoit Bouchard, président de l’ACVG, et la chroniqueuse Lyne Bélanger, détentrice de la Triple Couronne (chasse, pêche, trappage)…

Heureuse d’avoir été invitée à cet événement spécial et de représenter la Fédération Québécoise chasseurs et pêcheurs, à sa demande.

Un bâtiment a été érigé à Saint-Urbain pour permettre aux pêcheurs d’avoir un lieu d’échange entre eux.

Ce projet fut réalisé grâce au Ministère des forêts faune et parc et la Fédération québécoise pour le saumon d’atlantique.

Une construction évaluée approximativement à 300 000 $.

Le deuxième but de ce lieu est de dispenser de la formation à la relève et aux nouveaux amateurs dans la grande salle au sous-sol prévue à cette fin.

Il y aura également du travail au niveau de l’aménagement des sites de fosses.

La municipalité de Saint-Urbain a permis la construction de ce poste d’accueil de façon très accessible aux pêcheurs sur le bord même de la rivière du Gouffre, au 601 rue Ste-Anne.

L’Association de la Vallée du Gouffre est très heureuse de la réalisation de ce projet me confirme Benoît Bouchard, président de l’association.

L’Association des Accompagnateurs de Pêche de Saumon de Québec a décidé de s’occuper de l’inauguration officielle de l’événement sous la gouverne de Denis Pronovost.

Les partenaires qui ont embarqué pour ce moment hors du commun est la Fédération Québécoise Chasseurs et Pêcheurs, Naturmania, Speyrit, Saumon Québec et Shor fisching.

Sur place, on a pu essayer des cannes à pêche et des soies avec les précieux conseils de divers amateurs et professionnels.

Un pêcheur qui se nomme Richard Contant m’a confié que pour prendre du saumon, il faut toujours aller à la même fosse pour être capable de s’évaluer avec l’hydrologie des lieux, la présence du saumon, son comportement, tenir compte de la température ambiante et de l’eau, etc…

Il cumule plus de 20 ans d’expérience dans le domaine, un monsieur très sympathique.

Là-bas, j’ai connu une des meilleures techniques pour faire du poisson fumé, à suivre dans un prochain article.

ACVG (Association de la conservation de la vallée du gouffre)

Cette association a pris naissance le 20 mars 1979.

Plus de 100 fosses ont été répertoriées et 65 ont déjà été aménagées.

Aujourd’hui, on compte près de 400 membres. Être membre donne l’avantage de participer aux assemblées annuelles, d’apporter des opinions, de participer et organiser de belles activités, tout cela pour le coût de 10 dollars.

Les aménagements de notre belle rivière attirent des visiteurs de tous les coins de la planète.

Par exemple en 2018, nous avons accueilli 768 pêcheurs de la Capitale-Nationale. Nous avons reçu la visite des gens d’Afrique, des États-Unis et de l’Europe.

Cet achalandage apporte de belles retombées économiques dans notre comté.

Pour plus d’information : Je vous invite à écrire à: info@rivieredugouffre.org. Le numéro de téléphone : 639-2988.

Pour m’écrire : trappeur2010@hotmail.com

Numéro de cellulaire : (418) 240-0680

Ou Lyne Bélanger Facebook

NDLR : pas loin d’une trentaine d’images lors de l’inauguration officielle du nouveau bâtiment d’accueil à Saint-Urbain sont publiées sur ce journal électronique dans la catégorie «reportages photos».

Bonne visite virtuelle!….

cliquez sur l’image ci-dessous pour visualiser pas loin d’une trentaine de photos en lien avec l’ouverture officielle de la pêche au saumon dans le secteur de Saint-Urbain….

 

 

 

Articles connexes

Sur la photo à la Une:  la directrice adjointe Edith Gagnon, l’enseignante Nathalie Gagnon et les...

Sur la photo à la Une:  le président Normand Tremblay félicitant Harold Maltais… Harold Maltais a...

Sur la photo à la Une:  les immigrants ont été accueillis en grande pompe à l’aéroport de...