PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

Les deux Mc’Do vendus à la famille Roussel

Par Pierre Rochette  •  21 Jan 2018 à 06:08  •   •   5613 VISIONNEMENTS
Sur la photo à la Une:  Éric et Sandrine Roussel, deux nouveaux acteurs économiques dans Charlevoix, d’est en ouest….

Une importante transaction vient d’être effectuée dans le domaine de la restauration rapide en sol charlevoisien.

Dominic Descôteaux et Stéphanie Fillion ont récemment vendu leurs deux franchises Mc’Donald de Baie-Saint-Paul et de La Malbaie à Sandrine et Éric Roussel, un couple originaire de Tahiti, en Polynésie française dans le Pacifique Sud :

« C’est un petit coin de paradis perdu dans l’océan », a résumé Sandrine, un sourire illuminant son visage.

C’est un cheminement logique dans la carrière d’Éric Roussel, lui qui a travaillé plus de 20 ans dans un Mc’Do à Tahiti.

Sandrine, pour sa part, était propriétaire là-bas d’une boutique de vêtements prêt-à-porter.

cliquez sur les photos pour les agrandir…

Les Roussel sont déjà venus visiter le Québec il y a deux ans avant de prendre leur décision de s’installer aujourd’hui dans Charlevoix :

« La culture et la langue au Québec ainsi que l’opportunité d’acheter les deux franchises dans Charlevoix nous ont grandement motivés dans notre nouveau choix de vie », ont-ils confié à l’unisson.

Dominic Descôteaux et Stéphanie Fillion sont allés rejoindre leurs familles dans la région de Chateauguay, tout en se portant acquéreur de quatre restaurants Mc’Donald :

« Nous voulions également nous grossir économiquement parlant », ont expliqué Dominic et Stéphanie avant de quitter la région de façon définitive :

« Nous allons revenir vous voir, comme des touristes », a laissé échapper Stéphanie, avec un clin d’œil.

Sandrine et Éric Roussel sont parents de deux adolescents : Killian (15 ans) et Enora (12 ans).

La petite famille habite dans le secteur de Pointe-au-Pic.

Les Roussels ont également la ferme intention de s’impliquer dans la communauté, sur le plan social, économique et culturel :

« Chose certaine, a lancé Éric, nous nous installons dans Charlevoix pour longtemps ».

Éric est un adepte des sports de plein air, de course à pied et de motoneige. Sandrine préfère la lecture ou assister à un bon spectacle :

« La seule chose que j’ai eu de la difficulté en arrivant au pays, ce fut d’affronter les -22 Celsius », a conclu Sandrine, en riant de bon cœur.

Bienvenue chez-vous !……..

Articles connexes

Karine Harvey, aujourd’hui domiciliée à La Malbaie… vous souhaite de passer une agréable journée et...

Le pianiste André Larouche, domicilié à Port-au-Persil… vous souhaite de passer une agréable journée...

Marie-Pier et Nancy, domiciliées respectivement dans le secteur de Cap-à-l’Aigle et de La...