PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

« Sous la loupe » #6

Par Pierre Rochette  •  17 Jan 2018 à 06:04  •   •   224 VISIONNEMENTS

(Photo 1)

Vous êtes-vous déjà demandé comment les animaux sauvages font pour survivre au froid intense de l’hiver?

Une partie d’entre eux dort pendant la plus froide période, mais les mammifères et les oiseaux doivent demeurer actifs et s’alimenter pour conserver leur température corporelle constante.

Les plumes des oiseaux, en plus de leur permettre de voler, remplissent également une fonction d’isolation thermique.

La structure des plumes permet d’accomplir cette fonction de plusieurs manières.

D’abord, elles peuvent être dressées par l’oiseau, de manière à retenir une plus épaisse couche d’air à proximité du corps.

On peut observer ceci par les froides journées d’hiver, lorsque les oiseaux semblent « gonflés ». Un muscle situé dans la peau soulève l’axe central de la plume (le rachis) et l’air supplémentaire ainsi emprisonné agit comme un isolant très efficace (photo 2).

Les oiseaux possèdent aussi plusieurs sortes de plumes.

En plus des rémiges et des rectrices (comme celle illustrée par la photo précédente), particulièrement utiles pour le vol, ils ont de plus petites plumes, comme le duvet et les plumes de couverture (photo 3).

Celles-ci sont plus courtes, mais aussi plus duveteuses, ce qui contribue aussi à emprisonner une couche d’air plus importante près de la peau.

Saviez-vous que les plumes sont dérivées d’écailles, telles que celles trouvées sur les Reptiles actuels?

Elles sont d’abord apparues chez un groupe de Dinosaures planeurs et ont subsisté jusqu’à leurs descendants actuels, les Oiseaux.

 

Notes techniques : la photo principale est en fait le résultat de l’assemblage de 22 photos individuelles, grâce à la technique de « focus stack » (voir description dans la chronique #1).

Spécifications des clichés :

  • Pris avec un appareil Canon EOS 6D une lentille super-macro Canon MP-E 65mm 1-5x
  • Facteur de grossissement : 2x (photo recadrée après traitement)
  • Ajustements : f/16, 1.3 sec., ISO 400

 

Photos et textes : Geneviève Laurin

Enseignante de biologie

Centre d’Études Collégiales en Charlevoix

 

 

 

Articles connexes

photo archives de l’édition 2023… Les organisatrices de l’événement sont heureuses d’annoncer la...

    La Ville de Baie-Saint-Paul a le plaisir de vous inviter au vernissage des...