PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

Sous la loupe! #1

Par Pierre Rochette  •  28 Nov 2017 à 00:04  •   •   308 VISIONNEMENTS
Dans cette chronique hebdomadaire, vous aurez l’occasion d’observer de très petits objets, photographiés à l’aide d’une lentille macro ou « super-macro », d’une loupe binoculaire ou d’un microscope.
Les photos sont accompagnées d’informations relatives à l’objet ou l’organisme photographié, afin d’expliquer de quoi il s’agit, ainsi que quelques particularités intéressantes.
Cela vous permettra d’observer des détails invisibles à l’œil nu et, peut-être, de voir sous un nouveau jour des objets du quotidien!

 

Photos et texte : Geneviève Laurin

(NDLR): Geneviève est enseignante en biologie au Centre d’études collégiales en Charlevoix

 

Ce que vous voyez en gros plan (photo 1) est le dessous d’un coléoptère très commun ici, de la famille des Buprestidae.

Ces coléoptères sont d’apparence peu remarquable, lorsqu’on ne voit que leur face supérieure (photo 2, avec pièce de 25¢ pour l’échelle).

Ils se confondent généralement avec l’écorce des arbres, où ils se nourrissent de bois mort et pondent leurs œufs.

Leur exosquelette (= carapace) de chitine montre des reflets métalliques, particulièrement visibles en face ventrale (photo 3).

Notes techniques : la photo principale est en fait le résultat de l’assemblage de 36 photos individuelles, grâce à la technique de « focus stack ».

Cette technique permet d’obtenir des images nettes d’objets photographiés avec des lentilles offrant une très faible profondeur de champ. En temps normal, avec de telles lentilles, seule une petite partie de l’image serait nette (= au foyer, en jargon photographique).

Le « focus stack » consiste à prendre une série de photographies, en avançant ou en reculant l’appareil un peu à chaque prise, puis à les combiner à l’aide d’un logiciel spécialisé, qui choisit la partie nette de chaque cliché et les combine en une seule image.

Résultat : une image de grande taille, nette dans toutes ses parties et permettant de distinguer des détails qu’une lentille moins forte ne pourrait capturer.

Spécifications des clichés :

  • Pris avec un appareil Canon T5i, une lentille super-macro Canon MP-E 65mm 1-5x
  • Facteur de grossissement de la lentille : 2x
  • Ajustements : f/4.5, 1/15s, ISO 400

 

 

 

Articles connexes

*Dimanche 15 septembre : -Poulet farci aux légumes (épinards,artichauts,fromage) *Lundi 16...

Le carrefour culturel Paul-Médéric en collaboration avec la Corporation des métiers d’art en...

Message urgent aux membres et amis de la Forge Riverin et de la Société d’histoire de Charlevoix La...