PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

EXPOSITIONS À VISITER AU CARREFOUR CULTUREL PAUL-MÉDÉRIC DU 30 JUILLET AU 13 SEPTEMBRE

Par Pierre Rochette  •  31 Juil 2020 à 00:04  •   •   67 VISIONNEMENTS

Le carrefour culturel Paul-Médéric présente de toutes nouvelles expositions qui seront présentées jusqu’au 13 septembre.

Par Johanne St-Gelais

EXPRESSION LIBRE  DU COLLECTIF D’ARTISTES DE BAIE-SAINT-PAUL

Expression libre est la première exposition et toute première activité proposée par ce nouveau regroupement d’artistes de la région.

Ce collectif est une association de 18 artistes professionnels de Baie-Saint-Paul et des environs qui a été créé afin de permettre une plus grande visibilité aux artistes dans le milieu culturel de Charlevoix.

Afin de se rapprocher du public, différentes  activités sont proposées pour promouvoir et dynamiser leur pratique artistique et ainsi multiplier les rencontres avec les amateurs, collectionneur d’art, et même entre créateurs.

Pour ce faire, le COLLECTIF souhaite faire des démonstrations, offrir des formations,  organiser des expositions collectives ou tout simplement inviter les gens à des rencontres spontanées comme des pique-niques dans un lieu bucolique, des rencontres dans l’atelier d’un artiste pour un 5 à 7 ou encore créer des partenariats avec les institutions, organismes, festivals ou commerces locaux.

Les membres du collectif sont : Frédô Artiste, Jocelyne Audard, Anne-Marie Bourbeau, Richard Boyer, Kate Bouchard, Josée Brisson, Marianne Fourcaudot, Roch Lefrançois, Pierre-Gilles Martin, Dominique Normand, Marie-Renée Otis, Humberto Pinochet, Marco Pilotto, Jean-François Racine, Denis Reid, Carole Tanguay, François Therrien, Hélène Tremblay.

RÉTROSPECTIVE DE LUCIE GONELLA

Dès son jeune âge, elle démontre des aptitudes marquées pour les arts en général. Stimulée par sa mère, elle-même artiste, elle est initiée à plusieurs formes d’expressions artistiques.

Curieuse de nature, créative et passionnée, elle termine ses études en communication graphique à l’Université Laval en 1980. Elle commence ensuite à exercer le métier de designer-graphiste pour

Radio-Canada Matane et commence aussi à enseigner la peinture aux adultes.

Quelques années plus tard, elle ouvre sa propre boîte de communication Vision Communication Design. Sa créativité et versatilité lui permettent de réaliser des contrats de tous genres.

Après sept années passées dans le Bas-Saint-Laurent, elle s’installe à Québec et finalement son désir de vivre une nouvelle aventure l’amène en 1990 à s’installer au Chili.

À son arrivée sur cette nouvelle terre d’adoption, elle intègre graduellement la peinture à l’art graphique pour finalement en faire son métier à plein temps. Les concours et les expositions vont se succéder les uns après les autres. Elle continue à expérimenter diverses techniques ou elle intègre les collages de papier à ses créations à travers des thématiques où la femme prédomine.

Avec le temps ses thématiques changent et la lumière et l’atmosphère du Sud changent les couleurs de sa palette. Elles s’atténuent subtilement et les jeux d’ombre et de lumière s’intensifient graduellement.

Les critiques d’art se sont faits élogieux à son égard, la décrivant comme étant une artiste qui possède une maturité à travers la technique et l’esthétique de son œuvre, comme étant une dessinatrice très expressive, nerveuse et lyrique. On dénote chez elle un amour pour le courant de « L’art nouveau ».

Son périple au Chili se termine en 1995. En tant qu’artiste, au Québec,  les galeries refusent d’exposer ses collages prétextant qu’ils n’ont pas de valeur marchande ici.

Confrontée à cette nouvelle réalité elle prend cela comme un nouveau défi et change sa technique pour la spatule. Elle continue à expérimenter les diverses avenues que procure l’association du médium et de l’outil, « l’acrylique et la spatule ».

La figure humaine prédomine toujours dans le choix de ses thématiques. Elle utilise la spatule depuis plus de vingt ans maintenant, mais son parcours artistique se poursuit et elle s’initie maintenant à l’art numérique.

Cette nouvelle approche lui offre une quantité infinie de possibilités et de grandes satisfactions.

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme et de passion qu’elle poursuit cette belle aventure qui a débuté il y a plus de 50 ans et présente aujourd’hui une rétrospective de toutes ces années.

LA COULEUR, MAÎTRE DES HORIZONS D’HENRIETTE GAGNON

Dix ans déjà qu’elle se consacre presque exclusivement à la peinture, dix années qui lui auront permis de renouer avec ce qui la fait vraiment vibrer. La peinture, les arts visuels en général ont toujours fait naître chez elle des sentiments exaltants, comme une lumière sur sa vie, la douceur d’une brise sur l’âme.

Son arrivée dans Charlevoix en 2011 lui a réellement ouvert toutes grandes les portes de ce qu’elle a de plus beau à offrir. Son environnement, sa grande diversité de paysages illuminés par un fleuve plus que grandiose sans oublier bien sûr, la chaleur de ses habitants.

Des amoureux de la vie, de la nature et certainement de l’art sous toutes ses formes. Un privilège que de côtoyer ce milieu et un déchirement immense que de le quitter aussi. Elle eut tout de même l’opportunité de savourer tous ces instants chers à son cœur.

Aujourd’hui elle ne garde que les bons souvenirs, ceux d’un Charlevoix plus que généreux lorsque, avec un peu de recul, elle réalise à quel point ces 10 années l’auront fait grandir. Comme on dit, Baie-Saint-Paul restera toujours tatoué sur son cœur.

Aujourd’hui, c’est avec un immense bonheur qu’elle présente une série de tableaux qui auront été créés en grande partie au « Studio de bricolage » de la Maison Mère, un studio où il y aura eu de multiples rencontres entre lumière et chaleur, inspiration et exaltation, le sentiment d’appartenance à une communauté et surtout, une découverte de la profondeur de ce que nous pouvons accomplir en tant qu’humain, en tant qu’artiste et surtout, en tant qu’amie de tous ces gens passionnés par la vie.

Elle vous invite toutes et tous à venir découvrir une exploration technique où la superposition de couleurs, jeux de transparence et de complémentarité s’harmonisent et/ou s’affrontent.

Ne soyez pas étonnés d’y trouver des messages intentionnellement issus d’une conscience environnementale qui démontrent que l’art sert aussi à faire entendre les préoccupations qui nous habitent. Des titres qui donnent le ton ou des images qui parlent d’elles-mêmes.

C’est surtout un hommage  à cette nature qui nous est si précieuse et qui fera toujours l’objet de nos plus profondes inspirations.

Les expositions se poursuivent jusqu’au 13 septembre. Veuillez noter les mesures sanitaires sont appliquées, et que vous pouvez apprécier les œuvres en toute sécurité.

Les expositions permanentes Espace Baie-Saint-Paul et Studio Trad sont également rouvertes.

Les heures d’ouverture du Carrefour sont du mardi au dimanche de 10 h à 17 h ainsi que les lundis du mois d’août ainsi que le lundi férié 7 septembre.

 

Articles connexes

jusqu’à mardi prochain…..besoin de prendre du repos portez-vous bien et faites attention sur les...

Le carrefour culturel Paul-Médéric en collaboration avec la Corporation des métiers d’art en...

La Chambre de commerce de Charlevoix s’est associée à Formation continue Charlevoix et au Service...