PIERRE ROCHETTE   |   418-633-7616   |   charlevoix@photopierrerochette.com

L’entraîneur Benoit Bradet trace un bilan de la saison des Louves

Par Pierre Rochette  •  7 Sep 2019 à 00:04  •   •   153 VISIONNEMENTS
Les Louves, édition 2019….

L’entraîneur Benoit Bradet a le logo du soccer féminin tatoué sur le cœur.

« J’entraîne une équipe féminine senior au terrain de soccer de Baie-Saint-Paul depuis environ 15 ans, dit-il d’entrée de jeu. J’ai vécu dans le temps l’épopée des Charlevoisiennes et aujourd’hui, celle des Louves ».

M. Bradet dirige également des équipes féminines scolaires entre les quatre murs du centre éducatif Saint-Aubin, durant la saison froide, histoire d’assurer une solide relève sur les terrains extérieurs au sein de la ligue Québec-Métro.

Les équipes de calibre senior dirigées par Benoit Bradet affichent un impressionnant dossier de victoires en saison régulière et à l’issue des séries éliminatoires.

Les Louves ont d’ailleurs remporté le championnat de leur division au sein de la ligue Québec Métro, senior A, en 2018 devant leurs supporteurs :

« Depuis toutes ces années, j’ai connu environ une soixantaine de joueuses dont la majorité sont en provenance de Charlevoix », mentionne-t-il.

En revanche, le coach Bradet a vécu cet été une saison en dents de scie. La moitié des filles étaient des recrues au sein des Louves :

« Cet été, l’équipe n’a vraiment pas été épargnée par les blessures. Juste en quart-de-finale, il manquait des joueuses de premier plan telles Rose Tremblay-Gravel, Anna-Kim St-Gelais qui été victime d’une blessure au début de la deuxième demie et notre gardienne Laurie Simard qui s’est fait expulser avec un carton rouge en raison d’un arrêt avec la main en dehors de sa zone », insiste-t-il.

Daphnée Bergeron a regardé les derniers matches le long de la ligne de touche en raison d’une blessure. Laurane Gagnon a été tenue à l’écart pendant toute la saison, elle aussi blessée:

Laurie Simard n’a pas retrouvé son poste entre les deux poteaux en demi-finale contre Lévis à cause du carton rouge qui entraîne la suspension automatique d’un match additionnel :

« Notre objectif au départ était de terminer au moins en quatrième position sur un total de 10 équipes dans notre division, la plus relevée du senior A. C’est mission accomplie », avance-t-il pour conclure.

Le mandat a été rempli haut la main puisque les Louves ont terminé le calendrier régulier en quatrième position avec une fiche de 8 victoires, 2 nulles et 6 défaites.

Trois Louves se situent dans le Top 10 dans la colonne des marqueuses.

Rose Tremblay-Gravel a cumulé 12 buts. Anna-Kim St-Gelais et Virginie Vanlandeghem ont chacune inscrit 11 buts.

Les Louves se sont finalement inclinées par le pointage de 7 à 0 contre la formation de Lévis en demi-finale.

L’entraîneur Benoit Bradet remercie publiquement les trois commanditaires majeurs qui supportent sa formation :

*Lévesque Capitale (Vital Lévesque)

*Aubé Anctil et associés

*Yves Bergeron de l’entreprise Entrepreneur KDT

 

 

 

Articles connexes

*Dimanche 15 septembre : -Poulet farci aux légumes (épinards,artichauts,fromage) *Lundi 16...

Le carrefour culturel Paul-Médéric en collaboration avec la Corporation des métiers d’art en...

Message urgent aux membres et amis de la Forge Riverin et de la Société d’histoire de Charlevoix La...